XIV ieme siècle

XV ieme siècle

XVI ieme siècle

XVII ieme siècle

XVIII ieme siècle

XIX ieme siècle

XX ieme siècle

Outils




Expositions temporaires











Revue de presse

 

Publié le 17/07/2013 à 06h00 Par Éric Latouche  

Un peu de Landes et d’Afrique dans les collections

Une stèle de Michel Gardelle rejoindra le fonds contemporain du musée à la fin de l’été.




Cécile Huet et Jean-Louis Prébot ont choisi l’œuvre qui viendra enrichir le Musée de la poterie. (Photo E. L.)

« D’ordinaire, lorsque les visiteurs entrent, ils manifestent de la surprise, et à leur sortie ils témoignent de leur enchantement », indique Cécile Huet, responsable du Musée de la poterie (1). Actuellement, et ce, jusqu’au 22 septembre, une exposition temporaire happe le regard : celle de Michel Gardelle, intitulée « Béni soit qui Mali pense ».

« L’artiste, de renommée mondiale, nous fait l’honneur de nous consacrer la soixantième exposition solo de sa carrière », se réjouit Cécile Huet. Ses œuvres - toiles et céramiques - transpirent l’influence africaine, un continent sur lequel l’artiste a longtemps résidé et qui l’a inspiré, berceau d’une imagination fertile, terreau d’un talent à son apogée.

Politique d’acquisition

Depuis 2008, la municipalité a impulsé une politique d’acquisition de pièce(s) lors de chaque exposition temporaire pour une enveloppe de 1 000 euros. « Petit à petit, nous constituons un fonds contemporain, aujourd’hui riche d’une vingtaine de pièces, afin qu’il reste une trace du passage des artistes », souligne Jean-Louis Prébot, adjoint en charge de la culture. Ici, pas de bataille idéologique entre les anciens et les modernes.

La collection permanente composée de pièces archéologiques côtoie le fonds contemporain d’une vingtaine de pièces, qu’elles soient Crétoises, Algériennes, Espagnoles, Françaises ou Anglaises. La céramique est un langage universel. De fait, une stèle dénommée « Quand le coq chantera, le tambour sonnera et moi je danserai » rejoindra et enrichira, fin septembre, la collection privée d’un musée en plein renouveau.

(1) Entrée 2 euros, gratuit pour les moins de 18 ans et demandeurs d’emploi. Ouvert du mardi au dimanche de 14 h à 17 h 30, fermé les jours fériés.

© www.sudouest.fr 2013