XIV ieme siècle

XV ieme siècle

XVI ieme siècle

XVII ieme siècle

XVIII ieme siècle

XIX ieme siècle

XX ieme siècle

Outils




Expositions temporaires











Revue de presse

 

La Fondation Ateliers d'Art de France a organisé en 2011 un Prix, intitulé "L'œuvre", visant à récompenser un projet d'œuvre d'exception intégrant les métiers d'art de manière particulièrement innovante et moderne.



Le potier céramiste sadiracais, Jean-François Bourlard,  premier lauréat de la Fondation Ateliers d'Art de France.

Créée en septembre 2011, la Fondation Ateliers d'Art de France a pour vocation de valoriser l'inventivité qui caractérise les métiers d'art et d'encourager la modernité de projets en leur accordant des prix. Un objectif mis en œuvre notamment à travers trois appels à projets : « L'Œuvre », « Le Créateur » et « La Pensée ».


 Le comité de sélection du premier appel à projet, « L'œuvre », vient de désigner son lauréat : Jean- François Bourlard, dont l'atelier est installé à Sadirac, à 20km de Bordeaux, pour son projet « Raku Punk ». Le Prix récompense, et c'est une première pour une fondation, une œuvre en devenir, choisie pour ses qualités plastiques et innovantes ; doté d'un budget plafonné à 60 000 euros, le lauréat devra réaliser son œuvre dans les neuf mois à venir.

Composé de galeristes, de journalistes spécialisés et de conservateurs de musées, le jury de cette première édition a étudié des dossiers en provenance de vingt régions différentes. Ces projets représentaient à eux tous plus de 45 métiers d'art !

  « Raku Punk » de Jean-François Bourlard remporte le Prix Dans son ambitieux projet « Raku Punk », Jean-François Bourlard, potier installé à Sadirac en Gironde, propose de construire une cuisine posée sur un carré de gazon. Avec ses vrais murs de briques, sa table dressée et ses personnages grandeur nature, le projet célèbre la démesure. Un propos qui a séduit le jury. « Le Prix apporté par la Fondation, explique Béatrice Salmon, directrice des Musées des Arts décoratifs de Paris, permettra à Jean-François Bourlard de réaliser une œuvre exceptionnelle dans son ambition et dans ce qu'elle va mobiliser comme temps et comme énergie ».

Neuf mois de chantier Plusieurs reportages photo et vidéo permettront de suivre le processus de réalisation de l'œuvre ; quant à son vécu de potier expérimental (du tâtonnement jusqu'aux astuces de travail), Jean-François Bourlard le consignera au jour le jour dans un carnet de bord. Rendez-vous sur www.fondationateliersdartdefrance.org pour suivre l'évolution du travail de Jean-François Bourlard.


A Sadirac, village potier situé à 20 km de Bordeaux, Jean-François Bourlard a investi la Maison de la Poterie, construite autour des vestiges d'un four du XIXe siècle. Depuis 1999, il y a installé son atelier, ses terres, ses pigments et ses drôles de fours construits « comme des tas ». La Maison de la Poterie abrite aussi un musée et des ateliers associatifs où il donne des cours d'initiation à la discipline. Réfractaire aux méthodes classiques de vente, il a imaginé un moyen inédit de faire découvrir son travail : investir les marchés de potiers avec des démonstrations-performances. En tenue de pompier ignifugée, casqué et ganté, il ouvre devant un public totalement séduit par ses gestes de Vulcain des fours gigantesques où cuisent des pièces qui ne ressemblent à aucune autre.


Fondation Ateliers dArt de France

www.fondationateliersdartdefrance.org