XIV ieme siècle

XV ieme siècle

XVI ieme siècle

XVII ieme siècle

XVIII ieme siècle

XIX ieme siècle

XX ieme siècle

Outils




Expositions temporaires











Revue de presse

 


Un souffle chaud venu du Burkina Faso

Les œuvres de Kossi Traore, célèbre artiste burkinabé, sont visibles jusqu'à fin août au Musée de la poterie.

















Cécile Huet aux côtés des pièces de Kossi Traore, exposées au sein du musée. photo e. l.

Les conditions météorologiques chaotiques de juillet auront fait un heureux : le Musée de la poterie. Celui-ci a connu une forte progression en termes de fréquentation, en sa qualité de référence culturelle sur l'Entre-deux-Mers. Ainsi, nombre de touristes issus de l'Europe du Nord ont afflué. Un lieu agrémenté par la magnifique exposition temporaire dédiée à Kossi Traore, visible jusqu'au 31 août.

« Nous avons fait une exception cette année en accueillant un sculpteur fondeur qui utilise la technique du feu et de la terre et qui, en cela, reste dans l'esprit de la céramique » souligne Cécile Huet, responsable du site. L'artiste burkinabé de notoriété mondiale travaille sur la cire d'abeille tout en portant le bronze à sa température de fusion : 1 200°C. De ce véritable artisanat maison qui requiert roue de vélo, four à même le sol et soufflerie rudimentaire, jaillissent des pièces traditionnelles ou abstraites absolument uniques.

Vitrine de l'art céramique

Pour le reste, la programmation du musée sera riche lors de ce second semestre. Du 10 septembre au 19 novembre le collectif de l'Association des gens et amis de la poterie donnera à voir un aperçu de sa nouvelle collection. Les 16 et 17 septembre accueilleront les Journées du patrimoine (10 h 30/12 h et 14 h/18 h 30, démonstration de tournage le 17 à 15 heures, entrée gratuite).

Et, pour parachever le tout, l'institution consacrera, dès le 20 novembre, une autre exposition temporaire à Serge Guerrier cette fois, chantre d'une technique particulière : le grès enfumé. On le voit, l'activité du musée se veut débordante, histoire de se hisser parmi le gotha des lieux dédiés à la poterie en devenant une vitrine incontournable de l'art céramique.

Éric Latouche

© www.sudouest.fr 2011