XIV ieme siècle

XV ieme siècle

XVI ieme siècle

XVII ieme siècle

XVIII ieme siècle

XIX ieme siècle

XX ieme siècle

Outils




Expositions temporaires











Revue de presse

 

18 mai 2011 | Par CHRISTIAN BOISSON

Sadirac

La poterie va faire sa fête

L'Association des gens et amis de la poterie a présenté hier matin le programme du 6e Festival de la poterie qui se déroulera les 18 et 19 juin prochain.


















Chemin de terre prend la route, avec en point d'orgue ce week-end de festival. PHOTO C. B.

L'Association des gens et amis de la poterie (Agap), présidée par Jérémy Coleman, avait donné rendez-vous à la presse, hier matin, pour annoncer et présenter le prochain Festival de la poterie, sixième du nom, qui se déroulera les 18 et 19 juin. Créé en 2006, ce festival intitulé Chemin de terre se veut une invitation à déambuler au cœur de l'Entre-deux-Mers, entre plusieurs lieux, pour aller à la rencontre de potiers, de céramistes et d'artistes qui ont choisi la terre comme moyen d'expression.

En ouverture, une exposition de cinq céramistes de l'Agap « InvenTerre » sera mise en place du 27 mai au 1er juillet, à l'abbaye de la Sauve-Majeure, sur le thème du bestiaire. Françoise Henry-Morlier, administrateur du Centre des monuments nationaux, conservatrice notamment de l'abbaye de la Sauve-Majeure et du château de Cadillac, ne cache pas son enthousiasme. « Le public de la Sauve-Majeure s'intéresse foncièrement au patrimoine, déclare-t-elle. Il attend chaque année cette manifestation et je souhaite vraiment le fidéliser. La qualité humaine des rencontres entre les artistes et le public est extraordinaire. Cette fête annuelle est très conviviale, empreinte d'amitié et d'humanité et c'est une chose très appréciée par le Centre des monuments nationaux. »

Un artiste burkinabé

La semaine précédant la Fête de la poterie et la semaine suivante, soit du 14 au 18 juin et du 20 au 24 juin, deux stages de sculpture sur bronze seront organisés sous la houlette de Kossi Traore, un artiste sculpteur-fondeur du Burkina Faso qui exposera en outre ses œuvres dans l'espace contemporain du musée de la Poterie du 17 juin au 30 août. Jacky Verdier, maire de Sadirac, se félicite du dynamisme de l'association organisatrice. « L'Agap apporte à Sadirac la création et l'animation dont on a besoin, affirme-t-il. Le travail de cette association nous aide à conserver le lien avec nos racines et c'est très important pour nos jeunes. En tant que vice-président de la Communauté de communes du Créonnais, je voudrais préciser que nous nous associons à l'Agap en finançant 10 000 euros, à raison de 7 000 euros pour le festival et 3 000 euros pour leur fonctionnement. Tant que je serai maire de Sadirac, je mettrai toujours tout en œuvre pour assurer la pérennité de cette fête. »

De nombreuses activités

Le programme, durant ces deux jours de fête est particulièrement varié. Dès le premier jour, le 26e Marché des potiers s'installera place Fouragnan. Pas moins de 40 potiers exposeront leurs œuvres. Durant toute la journée, des ateliers gratuits de modelage et de tournage, pour les enfants, de l'émaillage, de la cuisson raku, exposition de photos, projection d'un film documentaire « Un potier de Sadirac », une conférence hommage de Pierre Régaldo-Saint-Blancard, archéologue, à André Duverneuil, potier légendaire de Sadirac, rythmeront l'après-midi jusqu'à l'heure du repas avec les céramistes (1). Après le repas, grand concert « Bandalafon » offert par la municipalité, avant un défournement spectaculaire de raku, par Jérémy Coleman, président de l'Agap et une démonstration de raku « sauce émail », par Jean-François Bourlard, potier sculpteur. Le dimanche, ouverture de la fête et des expositions à 10 heures et reprise des divers ateliers et démonstrations dès l'après-midi.

Jean-Marie Darmian, conseiller général du canton de Créon ne manque pas d'arguments pour plébisciter cette fête. « Je reste persuadé que cette manifestation a des atouts considérables, lance-t-il avec conviction. Elle est unique sur tout le département de la Gironde. De plus, elle est pluridisciplinaire et son intérêt, c'est qu'elle s'adresse à tous les aspects de la création. C'est une ouverture sur le monde et les autres cultures. De par sa qualité, elle devrait devenir une manifestation nationale. »

(1) Repas : adultes : 15 euros, enfants : 8 euros. Réservation au 05 56 30 01 61. www.maisonpoteriesadirac.fr

Sadirac · Créon · Gironde